Richard III : La fin de cinq siècles de mystère

Richard III

Le squelette de Richard III [1452-1485, dernier Plantagenêt ndlr] a été retrouvé sous un parking de Leicester, dans le centre de l’Angleterre il y a plusieurs mois. Les experts ont annoncé ce lundi que les os étaient bien ceux de ce roi décrit comme un tyran par Shakespeare.

[...] En septembre dernier, des historiens et archéologues avaient entrepris une vaste opération afin de retrouver les ossements de celui qui est mort dans la bataille de Bosworth en 1485. Ils avaient établi que l’homme avait été enterré dans une église. Partant de ce constat, ils avaient alors tenté de découvrir l’emplacement exact de l’ancienne construction et avaient finalement découvert que l’église, détruite dans les guerres religieuses sous le règne d’Henri VIII, avait été depuis recouverte d’un parking. Bien décidées à mettre enfin la main sur le tombeau de Richard III, les autorités avaient accepté la démolition des lieux afin de commencer les fouilles. Et les recherches ont fini par payer. Le 12 septembre, le squelette d’un homme atteint d’une scoliose et dont les blessures correspondaient à celles du roi d’Angleterre, avait été exhumé.

Ne restait désormais plus qu’à trouver un moyen d’authentifier cette incroyable trouvaille. Pour cela, l’historien John Ashdwon-Hill, auteur de «The Last Days of Richard III», a reconstitué l’arbre généalogique du souverain et trouvé l’une de ses descendantes au Canada. Cette dernière a accepté de donner un prélèvement d’ADN. Le résultat a été sans appel: les deux échantillons ont montré de fortes similitudes. «Nous pouvons dire au-delà de tout doute raisonnable que c’est bien Richard, s’est félicité Richard Taylor, de l’université de Leicester ce lundi lors d’une conférence de presse. C’est un jour historique pour la ville.» [...]

Paris Match

Commentaires (32)

Laisser un commentaire