La basilique Saint-Sernin de Toulouse

La basilique Saint-Sernin de Toulouse, plus grande et vaste église romane d’Europe (115 mètres sur 60), est un sanctuaire bâti pour abriter les reliques de saint Saturnin. Devenu l’un des plus importants centres de pèlerinage de l’Occident médiéval, elle fut desservie, depuis le IXe siècle au plus tard et jusqu’à la Révolution française, par une communauté canoniale.

Entre 1070 et 1120 fut édifiée la basilique qui peut être admirée aujourd’hui, remplaçant l’antique basilique. Elle fut conçue comme un gigantesque reliquaire pour abriter le tombeau de saint Saturnin, premier évêque de Toulouse martyrisé en 250, mais aussi de nombreuses autres saintes reliques (elle est la plus riche de France en reliques). L’intérieur est plus admirable et plus authentique que l’extérieur, lequel a été soumis aux agressions du temps et pas toujours rénové en respectant les dispositions et matériaux d’origine.

La basilique a fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840. Elle est également inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998.

Saint-Sernin intérieur
Cliquez pour agrandir.

Quelques vitraux :

vitraux St-Sernin

vitraux St-Sernin

vitraux St-Sernin

Crypte de la basilique :

crypte St-Sernin
Six statues d’apôtres en bois datant du XIVe siècle.

crypte St-Sernin

Vue extérieure :

St-Sernin

Sources : 1 et 2.

Commentaires (4)

Laisser un commentaire